Make your own free website on Tripod.com

VIEILLIR


1977

 

Mourir en rougissant

Suivant la guerre qu'il fait,

Du fait des Allemands

A cause des Anglais

 

Mourir baiseur intègre

Entre les seins d'une grosse,

Contre les os d'une maigre

Dans un cul de basse fosse

 

Mourir de frissonner,

Mourir de se dissoudre,

De se racrapoter,

Mourir de se découdre

 

Ou terminer sa course,

La nuit de ses cent ans

Vieillard tonitruant

Soulevé par quelques femmes

Cloué à la Grande Ourse

Cracher sa dernière dent

En chantant &laqno; Amsterdam »

 

Mourir cela n'est rien

Mourir la belle affaire

Mais vieillir... ô vieillir!

 

Mourir mourir de rire

C'est possiblement vrai

D'ailleurs la preuve en est

Qu'ils n'osent plus trop rire

 

Mourir de faire le pitre

Pour dérider le désert

Mourir face au cancer

Par arrèt de l'arbitre

 

Mourir sous le manteau

Tellement anonyme

Tellement incognito

Oue meurt un synonyme

 

Ou terminer sa course

La nuit de ses cent ans

Vieillard tonitruant

Soulevé par quelques femmes

Cloué à la Grande Ourse

Cracher sa dernière dent

En chantant &laqno; Amsterdam »

 

Mourir cela n'est rien

Mourir la belle affaire

Mais vieillir... ô vieillir!

 

Mourir couvert d'honneur

Et ruisselant d'argent

Asphyxié sous les fleurs

Mourir en monument

 

Mourir au bout d'une blonde

Là où rien ne se passe

Où le temps nous dépasse

Où le lit tombe en tombe

 

Mourir insignifiant

Au fond d'une tisane

Entre un médicament

Et un fruit qui se fane

 

Ou terminer sa course

La nuit de ses cent ans

Vieillard tonitruant

Soulevé par quelques femmes

Cloué à la Grande Ourse

Cracher sa dernière dent

En chantant &laqno; Amsterdam »

 

Mourir cela n'est rien

Mourir la belle affaire

Mais vieillir... ô vieillir!