Make your own free website on Tripod.com

LES BICHES


1962

 

Elles sont notre premier ennemi

Quand elles s'échappent en riant

Des pâturages de l'ennui

Les biches

Avec des cils comme des cheveux

Des cheveux en accroche-faon

Et seulement le bout des yeux

Qui triche

Si tien que le chasseur s'arrête

Et que je sais des ouragans

Qu'elles ont changés en poètes

Les biches

Et qu'on les chasse de notre esprit

Ou qu'elles nous chassent en rougissant

Elles sont notre premier ennemi

Les biches de quinze ans

 

Elles sont notre plus bel ennemi

Ouand elles ont l'éclat de la fleur

Et déjà la saveur du fruit

Les biches

Qui passent toute vertu dehors

Alors que c'est de tout leur coeur

Alors que c'est de tout leur corps

Qu'elles trichent

Lorsqu'elles broutent le mari

Ou lorsqu'elles broutent le diamant

Sur l'asphalte bleu de Paris

Les biches

Qu'on les chasse à coups de rubis

Ou qu'elles nous chassent au sentiment

Elles sont notre plus bel ennemi

Les biches de vingt ans

 

Elles sont notre pire ennemi

Lorsqu'elles savent leur pouvoir

Mais qu'elles savent leur sursis

Les biches

Quand un chasseur est une chance

Quand leur beauté se lève tard

Quand c'est avec toute leur science

Qu'elles trichent

Trompant l'ennui plus que le cerf

Et l'amant avec l'autre amant

Et l'autre amant avec le cerf

Qui biche

Mais qu'on les chasse à la folie

Ou qu'elles nous chassent du bout des gants

Elles sont notre pire ennemi

Les biches d'après vingt ans

 

Elles sont notre dernier ennemi

Quand leurs seins tombent de sommeil

Pour avoir veillé trop de nuits

Les biches

Quand elles ont le pas résigné

Des pèlerins qui s'en reviennent

Quand c'est avec tout leur passé

Qu 'elles trichent

Afin de mieux nous retenir

Nous qui ne servons à ce temps

Qu'à les empêcher de vieillir

Les biches

Qu'on les chasse de notre vie

Ou qu'elles nous chassent parce qu'il est temps

Elles restent notre dernier ennemi

Les biches de trop longtemps.